top of page
Rechercher
  • caborban

Les EPILLETS ; ces minuscules ennemis de la période estivale.

Les épillets présentent un réel danger pour nos compagnons à quatre pattes.

Ce sont de petits épis végétaux de type graminée ( voir photo) qui se détachent quand ils commencent à sécher à la fin du printemps et persistent sur le sol jusqu'à l'automne .


L’épillet est formé, d’un côté , par une pointe très dure et de l’autre, par des petites barbules recouvertes de minuscules "arêtes" végétale qui agissent comme de minis hameçons lui permettant de s’accrocher aux poils et tissus qui l’entoure .


Ils s'accrochent dans le pelage et par leur partie pointue peuvent s'introduire dans divers orifices ( dans les oreilles , les narines , sous les paupières ,dans la vulve, le prépuce, entre les doigts .....)

Leur petite pointe peut alors perforer la peau ( ou le tympan ) et ils peuvent progresser dans le corps du fait de leur conformation s'opposent à tout recul , créant ainsi des lésions par leur présence ( abcès, fistule ...) .

L’épillet peut laisser de graves séquelles et doit être retiré rapidement par un vétérinaire.


Dans une grande majorité des cas, et selon sa localisation , une anesthésie générale est souvent nécessaire pour retirer l’épillet ( et parfois même une opération chirurgicale ) d'où la nécessité d'être très vigilant .




Quels sont les symptômes et les parties du corps les plus souvent atteintes :


Les oreilles : L'épillet peut rapidement gagner la face interne du pavillon de l'oreille jusqu’à l’entrée du conduit auditif dans lequel il peut s’introduire. L’animal secoue alors régulièrement la tête et penche la tête du côté atteint .

S’il n’est pas retiré, il peut perforer le tympan.

Entre les doigts: le plus souvent, l’épillet se glisse entre les coussinets ou les doigts et crée un abcès. L’animal se lèche alors continuellement la zone concernée .

Dans les narines : l’épillet s’accroche dans les fosses nasales provoquant de violents éternuements. Il peut être éliminé en éternuant, mais s’il s’accroche et avance, il peut :

  • Passer dans les sinus .

  • Passer dans les poumons et provoquer des broncho-pneumonies.

  • Passer dans la gorge et se loger dans une amygdale ou être avalé .

Les yeux : L’épillet se loge souvent sous la paupière et peut provoquer une conjonctivite purulente , un ulcère, voire une perforation de l’œil .


Les voies génitales : L’épillet s’introduit dans les voies génitales ( vulve, pénis) et provoque des infections .

Sous la peau : L’épillet peut piquer n’importe où . Des abcès et fistules peuvent se former le long de son cheminement provoquant un léchage intense de la zone concernée.



EN PREVENTIF

  • Les animaux au pelage long sont plus à risque, vous pouvez donc les tondre pendant la période à risque.

  • Tondre les poils sur la face interne des oreilles pendantes et sous les coussinets.

  • Limiter les promenades où la végétation est haute et sèche.

  • Inspecter votre animal après la promenade ou au retour à la maison pour les chats.

  • Penser à bien ramasser les végétaux coupés après avoir tondu votre jardin.



78 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page